Concertina, l’instrument populaire portugais

Par

L’accordéon diatonique est le roi des instruments de la musique traditionnelle et populaire au Portugal.

Nous sommes partis à sa rencontre lors d’un festival de concertinas, à Bajouca, un village près de Leiria. Il s’agit d’un instrument qui peut se suffire à lui-même. On le retrouve très souvent dans la musique folklorique.

« La concertina » portugaise ne doit pas être confondue avec « le » concertina français.

Il s’agit d’un instrument polyvalent, que l’on peut adapter à de nombreuses musiques différentes. Notre vidéo a commencé par un peu de José Cid, de rancho et surtout Nelson Ned, « tudo passa ».

Le succès de l’instrument est relativement récent. Fabriqué majoritairement en Italie, et présent un peu partout en Europe, il est devenu au Portugal typique du Minho, région de traditions.

C’est le mouvement revivaliste de la fin du XXème siècle qui en remettant au goût du jour les traditions folkloriques passées a ressuscité l’accordéon diatonique.

Le succès de la concertina se retrouve auprès des jeunes, qui perpétuent la tradition des musiques populaires et du rancho, où elle est l’instrument de référence. La musique traditionnelle a de beaux jours devant elle, c’est vraiment « cool » de jouer de la concertina !

Pour la petite histoire, les médias traditionnels portugais ne parlent jamais de la concertina. Pourtant, il y a beaucoup plus de spectacles avec des concertinas que de spectacles de fado… Ce n’est sans doute pas assez intellectuel pour eux, et c’est bien dommage !


Commentaires

A lire aussi