jeunes filles à la plage
jeunes filles à la plage

Le Portugal a perdu 14 410 habitants en 2018

Par , le

La population portugaise comptait moins de personnes qu’en 2017, malgré les apports de l’immigration. Désormais, la population portugaise n’est plus que de 10.267.617 habitants.

Une population âgée

De plus en plus âgée, plus d’un cinquième de la population du pays a plus de 65 ans (21,8%). Avec 25 980 morts de plus que de naissances, c’est une tendance de fond qui dure maintenant depuis 2010.

Ce sont toujours les effets de la crise de 2008/2009 qui se font sentir. De plus, les départs des jeunes portugais à la recherche d’un travail vers d’autres pays n’ont pas amélioré la situation.

Avec l’espérance de vie qui augmente, l’âge moyen de la population augmente également. 50% des portugais ont aujourd’hui plus de 45,2 ans (40,8 ans en 2008).

Une note d’espoir tout de même : le nombre de naissances est en légère hausse. Ainsi, 87.020 bébés ont vu le jour au Portugal en 2018 (86.154 en 2017). Le Portugal perd des habitants, mais à un rythme moins soutenu qu’au plus fort de la crise, en 2013. Sans doutes les conséquences de l’embellie économique actuelle du pays.

L’immigration limite les pertes

Selon l’INE (Institut National de Statistiques portugais), sans l’immigration, la situation aurait été pire. En 2018, le solde migratoire a été positif, avec 11.570 personnes qui sont arrivées en plus que celles qui sont parties.

logo INE

Le flux migratoire est en augmentation. En 2018, ce sont ainsi 43.170 nouveaux arrivants, à comparer aux 36.639 de 2017. Parmi eux, de nombreux brésiliens, souvent à la recherche d’un pays plus sûr.

Nous pouvons également compter dans ces effectifs de nouveaux arrivants, de nombreux retraités français, anglais ou allemands, à la recherche de la douceur de vivre et des avantages fiscaux. Eux aussi ne permettent pas de rajeunir la population.

A ce rythme, le Portugal devrait passer sous la barre des 10 millions d’habitants dès 2033.


Commentaires

A lire aussi