10 bébés lynx d’Ibérie sont nés à l’état sauvage dans l’Alentejo

Par , le

Le parc naturel de la Vallée du Guadiana a des nouveaux habitants : 10 petits lynx d’Ibérie sont nés. Il s’agit d’une espèce en danger critique d’extinction.

Les petits lynx sont nés il y a près de deux mois dans le parc du “Vale do Guadiana” (vallée du Guadiana), a confirmé l’institut de la Conservation de la Nature et des Forêts (ICNF). Les jeunes lynx proviennent de 3 femelles réintroduites par les autorités. Tous les “nouveaux habitants” du parc naturel de la Vallée du Guadiana présentent de bonnes conditions physiques, souligne le Ministère de l’Environnement et l’ICNF.

La population de lynx d’Ibérie de la vallée du Guadiana continue ainsi à croître.

“Au cours de l’année, on calcule que 12 femelles ont pu se reproduire, et à ce jour, on a rencontré 10 petits de 3 femelles”

Ministère de l’Environnement dans un communiqué.

Une vidéo diffusée par l’ICNF montre quelques jeunes en promenade avec leur mère dans la Vallée du Guadiana. Ce sont des images rares qui montrent des jeunes lynx d’Ibérie en liberté.

L’INCF souligne que les nouvelles naissances sont le fruit de la qualité du parc naturel de la vallée du Guadiana et met en valeur le rôle des femelles dans la protection des jeunes.

Le fait que tous les petits Lynx soient vivants à 2 mois d’existence et se trouvent en compagnie de leur mère reflète la grande qualité de la zone de réintroduction, spécialement par rapport à l’abondance de proies, mais aussi montre la capacité démontrée par la mère à prendre soin de sa progéniture.

INCF

Des femelles espagnoles

Relâchée en 2015 et originaire du centre de reproduction de Granadilla en Espagne, Lagunilla, 5 ans, a donné le jour à 2 bébés. C’est déjà sa quatrième portée. Lluvia, même âge et même origine géographique, a eu sa seconde portée, de 5 petits, ceux de la vidéo.
Enfin Nairobi, une femelle sauvage de 3 ans qui vient du parc naturel régional de Doñana en 2017, est mère pour la première fois cette année de 3 bébés lynx.

Avec la fin de la saison de relâchage des animaux, l’ICNF concentre maintenant son travail sur la détection des nouveaux bébés sur le terrain.

Selon les estimations de l’ICNF et du Ministère de l’environnement, une trentaine de naissances de lynx d’Ibérie ont eu lieu dans la vallée du Guadiana depuis début 2019. Ce nombre est en légère augmentation par rapport à l’année précédente. Actuellement, la population de lynx d’Ibérie au Portugal est estimée à 75 individus, d’après l’ICNF. En 2018, un recensement indiquait 640 lynx d’Ibérie en Péninsule Ibérique.

Une espèce en danger

La réintroduction de lynx d’Ibérie sur la Péninsule fait passer cette espèce de “en danger critique d’extinction” à “en danger d’extinction.”
Dans les prochaines années, le lynx d’Ibérie pourra même cesser d’être une espèce vulnérable, mentionne Pedro Sarmento de l’ICNF.

Le parc Naturel de la Vallée du Guadiana est l’une des 30 zones protégées du Portugal. Il se trouve dans les terres alentejanes des municipalités de Mertola et de Serpa. Situé comme son nom l’indique dans la vallée du fleuve Guadiana, le territoire s’étend sur presque 70 000 hectares.


Commentaires

A lire aussi