Theatre Sa da Bandeira. Porto

La Librairie Lello rachète un théâtre de Porto

Par , le

La célèbre librairie Lello à Porto a acquis le bâtiment du Théâtre Sá da Bandeira pour la somme de 3,5 millions d’euros, lors d’une vente aux enchères de biens immobiliers forcée par la Mairie de Porto.

Des dispositions spéciales du contrat de cession obligent l’acquéreur à utiliser l’immeuble exclusivement en tant que théâtre. Il se situe à 1 km environ de la librairie Lello, et dispose d’une surface de 1960 m², allant jusqu’à une surface privative de presque 3000 m². Un dossier de demande de classification du bâtiment auprès de la Direction Générale du Patrimoine Culturel a été déposé il y a plus d’un an, le dossier est toujours ouvert à ce jour.

La Mairie dans la spéculation ?

Le gérant actuel du théâtre, Dino Gomes, a déclaré vouloir faire exercer son droit de préférence pour l’achat du bien, et n’exclu pas un recours en justice. Il accuse la Mairie de Porto de “fonctionner indirectement comme un spéculateur immobilier”.
La librairie Lello oppose que le droit de préférence doit s’exercer au moment de la signature de l’acte de vente.

Librairie Lello. Porto.
Librairie Lello. Porto.

La vente aux enchères a initialement débuté avec une mise à prix de 2,19 millions d’euros. La décision de la mise aux enchères du bien a été votée par l’équipe municipale, avec une abstention de l’opposition, les partis de gauche extrême-gauche et défenseurs des animaux (BE, PS, CDU, et PAN) qui se montrent inquiets des suites que pourraient avoir cette vente quand à la sauvegarde du théâtre et de son activité.

Le Maire Rui Moreira souligne que la vente est reversible en cas de manquement aux réglements de protection si le théâtre obtenait l’aval de la Direction Générale du Patrimoine Culturel.

A propos de la librairie

Située en plein coeur du centre historique de Porto, et à deux pas de l’emblématique Tour des Clercs chère aux coeurs des Portuans, la librairie Lello est bien connue par les aficionados comme étant la source d’inspiration de l’auteur JK Rowling pour les décors de l’école des sorciers de son jeune héros Harry Potter.
Elle ne désemplit pas, et reçoit chaque année environ 1 million de visiteurs.


Commentaires

A lire aussi