Le métro de Lisbonne

Par José da Silva, le 19 octobre 2010

Lisbonne est une des capitales de ce monde, et, comme toute grande ville, a la chance de posséder un métro. Le métro, le moyen de transport par excellence du citadin, est venu améliorer en beaucoup la qualité de vie de bon nombre de personnes, qui le prennent au quotidien. Mais comme tout endroit public, où l’on passe de très nombreuses heures par an à voyager, le cadre, le décor est très important, en plus bien sûr des accessibilités et de la simplicité d’utilisation. Le métro de Lisbonne est un très bon exemple de métro moderne, bien pensé et agréable à utiliser.

Couloirs de la station de métro

Couloirs de la station de métro

Plan du métro de Lisbonne
Plan du métro de Lisbonne

J’avais déjà évoqué le métro de Lisbonne dans l’article « station de métro parisienne à Lisbonne », qui parlait de la station de Picoas, typique d’une station d’Hervé Guimard. Nous allons ici rentrer un peu plus dans le détail, et voir à quoi peut bien ressembler le quotidien d’une personne qui prend le métro dans la capitale portugaise.

Escalators

Escalators

Ascenseur

Ascenseur

Inauguré en 1959, c’est l’un des métros les plus récents pour une capitale européenne. Il n’y avait à l’époque qu’une seule ligne en Y , à comparer aux quatre lignes d’aujourd’hui. C’est que le métro est toujours en pleine expansion, avec des nouvelles stations chaque année. C’est en 1998, à l’occasion de l’Expo Universelle, que le métro a le plus évolué, avec l’ouverture d’une nouvelle ligne et surtout les nouvelles dénominations, le nouvel habillage visuel.

Les quatre lignes de métro
Les quatre lignes de métro

A Lisbonne, les 4 lignes de métro sont toutes connues par une couleur déterminée, et représentées par un élément en rapport avec la ville : la ligne bleue, ou ligne A, représentée par une mouette, la ligne jaune ou B, représentée par un tournesol, la ligne verte, ou C, représentée par une caravelle, et finalement la ligne rouge, ou D, représentée par une boussole pointant vers l’Orient. Je suis touché, en tant que designer graphique, par la qualité du travail, le souci de personnaliser chaque ligne, de lui donner une âme.

Signalétique dans les couloirs

Signalétique dans les couloirs

Panneau de direction

Panneau de direction

Carte de la ville et de son métro

Carte de la ville et de son métro

La police de caractères choisie, Metrolis, a été commandée exprès pour le Métro de Lisbonne. Ce sont à n’en pas douter de très jolies lettres, qui rendent beaucoup plus agréable la vie à quelqu’un qui cherche à s’orienter dans les souterrains lisboètes. Toujours accompagnés du bon logo, de la bonne signalisation, du bon panneau d’affichage. Le métro en lui-même est bien conçu. Lorsque l’on arrive par exemple à la station Marquês de Pombal, ce qui fait plaisir, c’est de voir une large entrée et de larges couloirs, laissant la place pour tout le monde : inutile de se bousculer ou de se marcher sur les pieds comme ça m’arrive si souvent à Paris.

Ici, on achète son titre de transport

Ici, on achète son titre de transport

La machine accepte les billets, la carte bleue et propose du braille pour les aveugles.

La machine accepte les billets, la carte bleue et propose du braille pour les aveugles.

Pour acheter un ticket, c’est un peu comme ailleurs : à la billetterie automatique. Les non-voyants n’ont pas été oubliés, et le braille est de rigueur. On en attendait pas moins d’un métro entièrement rénové et toujours en expansion. Les tickets sont RFID : technologie sans contact, on passe juste la carte sur le détecteur, qui nous ouvre le portillon si notre ticket est valide. Pour accéder aux quais, des escalators, montants et descendants, ainsi que des ascenseurs. Tout est très moderne, impeccable et propre. Un grand soin a été apporté à la décoration et à l’illumination, confiée à des artistes. On retrouvera beaucoup d’éléments de l’architecture portugaise, comme les azulejos par exemple, ou des éléments décoratifs rappelant le nom de la station, comme ce Marquis de Pombal sur les murs de la station Marquês de Pombal…

Cette décoration représente le Marquis de Pombal

Cette décoration représente le Marquis de Pombal

Décoration en azulejos

Décoration en azulejos

En attendant son métro sur le quai, on peut regarder sur le panneau électronique combien de temps il reste à attendre. La rame de métro en elle-même est tout ce qu’il y a de plus classique, mais très fonctionnelle : on peut aller d’un bout à l’autre de la rame, ce n’est pas compartimenté en wagons, ce qui est un énorme gain de place. Je pense que les lisboètes peuvent être fiers de leur métro, qui ne pêche que par sa faible extension, de nombreux quartiers historiques n’étant pas desservis.

Photos du métro de Lisbonne

Quai du métro

Quai du métro

Plan du métro

Plan du métro

Dans une rame de métro

Dans une rame de métro

Sièges pour s'asseoir en attendant

Sièges pour s’asseoir en attendant

Les quais sont à l'image des trottoirs de la ville

Les quais sont à l’image des trottoirs de la ville

Tunnel du métro

Tunnel du métro

Ici, on valide son titre de transport

Ici, on valide son titre de transport

Station de métro

Station de métro

Publicité dans le métro

Publicité dans le métro

Entrée de la station Marquês de Pombal

Entrée de la station Marquês de Pombal

Pour retrouver une station, il suffit de chercher le M

Pour retrouver une station, il suffit de chercher le M

Le train arrive sur les quais

Le train arrive sur les quais


Commentaires

A lire aussi