Ville fortifiée de Óbidos
Ville fortifiée de Óbidos

Ville fortifiée de Óbidos

Par

Les amoureux du moyen âge et de beaux édifices seront ravis : aujourd’hui, je vous emmène à Óbidos, une ville d’Histoire portugaise, qui est tout entière un voyage dans le temps. Cette ville, fondée par les Celtes en 308 av. J.-C. et reconquise aux Maures en 1148, est entièrement fortifiée : ses remparts sont en excellent état de conservation, les murs des maisons sont d’un blanc éclatant. Située dans la région Centre, non loin de Peniche, de Caldas da Rainha ou de Bombarral, l’océan Atlantique est également tout proche : impossible de ne pas passer par Óbidos si vous voulez faire du tourisme dans cette région du Portugal !

Entrée de la ville
Entrée de la ville
Obidos est une ville impeccable
Obidos est une ville impeccable
Casa São Thiago do Castelo, gîte rural.
Casa São Thiago do Castelo, gîte rural.

Lorsque l’on arrive à Óbidos, on est impressionnés par l’aspect monumental de la ville, qui se dresse fièrement en hauteur, dominant toute la région. Les anciens constructeurs savaient ce qu’ils faisaient, et construisaient leurs châteaux et leurs villes à des endroits d’où ils pouvaient contrôler la zone, faciles à défendre. Óbidos tient son nom du latin Oppidum, qui veut simplement dire « ville fortifiée » ou « citadelle ».

La ville porte bien son nom, c’est le moins que l’on puisse dire. 3100 personnes vivent derrière les belles murailles de la cité médiévale et ses 14 hectares, et plus de 10 000 sur tout le concelho. La ville servait souvent de dot à de nombreuses reines du Portugal : c’est un véritable joyau, que toutes ces grandes Dames auront à cœur d’embellir et d’améliorer, comme par exemple l’aqueduc, construit par Dona Catarina.

Casa Mourisca, atelier de Albino de Obidos
Casa Mourisca, atelier de Albino de Obidos
Obidos est connue pour sa vie culturelle
Obidos est connue pour sa vie culturelle

Nous l’avons vu, la localisation de Óbidos est excellente : non loin de la mer, sur une terre fertile, avec une excellente vue sur la région. Cette situation explique le peuplement très ancien, datant au moins du paléolithique. Les celtibères sont passés par là, les romains sont passés par là comme l’atteste la découverte relativement récente (1994) de l’ancienne ville d’Eburobrittium, les wisigoths, les arabes… A la Reconquête, Óbidos fera partie du système défensif imaginé par les Templiers. Avec le grand tremblement de terre de 1755 (qui rasa Lisbonne), la ville subit de lourds dommages, les murailles sont atteintes, ainsi que de nombreux ouvrages.

Des cheminées bien de style portugais
Des cheminées bien de style portugais
Obidos est une ville très verte, avec de nombreux arbres et plantes
Obidos est une ville très verte, avec de nombreux arbres et plantes

Sanctuaire Senhor da Pedra (Seigneur de la Pierre)

Non loin des murailles, on retrouve un édifice religieux à la forme particulière : l’église est ronde. Le chantier de l’église avait commencé en 1740, mais avait été interrompu par la mort de l’architecte, Capitão Rodrigo Franco. Il n’aura jamais été achevé, lui manquant toujours son carillon. C’est une « étrange » image du Christ crucifié en pierre qui est l’objet de la dévotion des fidèles, et qui font de ce lieu un sanctuaire. Cette église de style baroque vaut a elle seule le détour, en plus des nombreuses églises que vous trouverez dans la région.

La ville a une situation dominante sur toute la région
La ville a une situation dominante sur toute la région. On peut voir le sanctuaire au fond à droite.
Maison arborant des armoiries sur ses murs
Maison arborant des armoiries sur ses murs

Murailles d’Óbidos

Si vous montez les marches qui mènent aux murailles, vous pourrez observer un magnifique panorama sur la ville, et la région. On peut observer des kilomètres à la ronde, dans un calme apaisant, bien loin de l’agitation d’une grande ville. Les murs des maisons sont d’un blanc éclatant, mis en valeur par des touches de couleur vives, comme un peu partout au Portugal. Ce qui frappe dans cette ville, c’est son excellent état de conservation. Il faut dire que pendant toute la première moitié du 20ème siècle, la ville a été restaurée, lui redonnant tout son éclat ancien.

Si on n’est pas sujet au vertige, marcher le long de ces murailles permet de découvrir les différents monuments de la ville. Outre le superbe et imposant château, plusieurs églises embellissent la cité médiévale. L’église de Santa Maria, la principale église, a été fondée, selon la tradition, pendant la période Wisigothique du pays, puis a été transformée en mosquée lors de l’occupation Arabe.

Je veux la même maison, avec la même terrasse et la même vue!
Je veux la même maison, avec la même terrasse et la même vue!
Des maisons de la ville médievale de Obidos ont des piscines et tout le confort moderne
Des maisons de la ville médievale de Obidos ont des piscines et tout le confort moderne

Dans l’église de São Pedro, vous trouverez la sépulture de la peintre Josefa de Óbidos, une des rares femmes peintre de l’époque baroque en Europe. Adossée aux murailles, on peut trouver l’église de São Tiago, bâtie pour la famille royale en 1186. C’est curieux de voir une église aussi bien calée entre les pierres des fortifications. Elle avait été totalement détruite par le grand tremblement de terre en 1755, devant attendre plusieurs années avant d’être reconstruite, en 1772.

Aqueduc de Obidos, avec le cimetière tout proche
Aqueduc de Obidos, avec le cimetière tout proche
Muraille crenelée
Muraille crenelée

Un petit coté pratique de la ville : on y mange pour pas cher ! Nous avons été agréablement surpris par les tarifs, clairement accessibles, on voit qu’on n’est pas sur une station balnéaire voleuse de touristes. Ici, vous pouvez dîner pour 15 euros dans un restaurant construit dans une vieille demeure médiévale, ou boire dans un verre en chocolat une petite liqueur pour un euro, la fameuse « Ginjinha de Óbidos ».

Photos de Óbidos

Détail des fenêtres portugaises
Détail des fenêtres portugaises
Porta da Vila : décoration magnifique en azulejos, dans la muraille
Porta da Vila : décoration magnifique en azulejos, dans la muraille
Rues blanches, mises en valeur par des couleurs vives
Rues blanches, mises en valeur par des couleurs vives
Vue panoramique de Obidos
Vue panoramique de Obidos
Maisons adossées aux murailles
Maisons adossées aux murailles
Les murs d'enceinte font tout le tour de l'ancienne ville
Les murs d’enceinte font tout le tour de l’ancienne ville
Au fond, le château
Au fond, le château
Eglise de Santiago de Óbidos
Eglise de Santiago de Óbidos
Boutique de souvenirs, richement décorée
Boutique de souvenirs, richement décorée
Eglise de Santa Maria de Obidos, Igreja Matriz
Eglise de Santa Maria de Obidos, Igreja Matriz
Même les caisses de retrait sont intégrées au style de la ville
Même les caisses de retrait sont intégrées au style de la ville
Pelourinho de Obidos
Pelourinho de Obidos
De nombreuses chambres sont en location
De nombreuses chambres sont en location
Fenêtres à meneaux, typiquement médievales
Fenêtres à meneaux, typiquement médievales
Carrelage bleu, les azulejos, décorant cette maison
Carrelage bleu, les azulejos, décorant cette maison
Les promenades à Obidos sont toujours agréables
Les promenades à Obidos sont toujours agréables
Igreja de São Pedro - Eglise de Saint Pierre
Igreja de São Pedro – Eglise de Saint Pierre
Les rues de Obidos sont tortueuses mais claires
Les rues de Obidos sont tortueuses mais claires
Obidos, de nuit.
Obidos, de nuit.

location vacances Portugal
Commentaires

A lire aussi