Sanctuaire des Miracles - Santuário dos Milagres, à Leiria

Sanctuaire des Miracles – Santuário dos Milagres, à Leiria

Par José da Silva, le 26 août 2009

C’est fou comme des fois, on ignore les merveilles que l’on a juste à coté de chez soi. Le Sanctuaire de Milagres (Milagres veut dire « miracles » en français) est une de ces merveilles, un joyau en pleine campagne de Leiria, dont j’ignorais totalement l’existence même jusqu’à cette année.

Milagres, c’est une petite commune de Leiria, d’à peine 3000 habitants. Nous parlons ici de la campagne, de la forêt, bref, un endroit où les touristes ne vont pas, où il n’y a normalement pas grand chose à voir ou faire, à part écouter le chant des cigales à l’ombre d’un pin. Milagres est connue pour ses industries d’extraction de sable et son école d’agriculture, la « reserva agricola ». Mais en fait, ce que j’ignorais parce que bon, je suis peut-être un peu bête, la freguesia de Milagres est surtout connue pour son sanctuaire!

Sanctuaire des Miracles
Sanctuaire des Miracles
Très beau baroque pour cet intérieur d'église
Très beau baroque pour cet intérieur d’église
L'église est très belle, malgré sa relativement petite taille
L’église est très belle, malgré sa relativement petite taille

Ayant eu vent que les gens de Milagres avaient une superbe église idéale pour célébrer un mariage, je me suis décidé à y jeter un oeil, d’autant plus que c’est à deux pas de chez moi au Portugal. Je ne m’attendais pas à trouver ce que j’ai trouvé. Un monument en plein village. C’est sûr, les mariages ici doivent être phénoménaux, surtout qu’il y a très peu de circulation, il y a une grande esplanade en face mais aussi derrière le sanctuaire, et beaucoup de stationnement. Ceci pour le coté pratique. Pour le coté romantique, le paysage que l’on peut observer du haut du sanctuaire repose les yeux de ceux qui, comme moi, habitent toute l’année dans une grande ville : on peut voir les montagnes au loin, et toute la forêt environnante, sans les bruits infernaux des voitures qui passent. N’oublions pas, ici, c’est un sanctuaire!

La façade baroque est superbe, toute de blanc vetue
La façade baroque est superbe, toute de blanc vetue

L’église n’est pas très grande de facto, mais elle réussi à donner l’impression d’être imposante, sans perdre en élégance… c’est une impression bizarre que nous avons en la regardant. Entièrement blanche, impeccable, les gens en prennent soin, ça se comprend. C’est d’ici que la commune tire son nom! En effet, le sanctuaire avait été bâti à partir de l’année 1732, par les fidèles venus dans l’espoir d’être guéris de leurs maux. En 1728, monsieur Manuel Francisco Maio, une personne handicapée ne pouvant bouger qu’à l’aide d’une plaque de liège et de ses mains, avait été miraculeusement guérie à cet endroit précis. On peut encore de nos jours lire cette histoire sur les panneaux d’azulejos de l’église.

Sur ces azulejos est narrée la légende du miracle qui eu lieu ici
Sur ces azulejos est narrée la légende du miracle qui eu lieu ici

Si vous connaissez le Palais de Mafra, vous noterez sûrement de grandes similitudes entre les deux monuments, toutes proportions gardées bien sûr. La raison en est simple : l’architecte José da Silva Coelho, puis son fils Joaquim da Silva Coelho, venaient justement des chantiers de Mafra. Ils ont réussi à bâtir cette superbe église uniquement avec les dons des fidèles qui venaient ici prier et remercier Dieu pour les miracles qui leur avaient, ou allaient, être concédés.

Le marché aux animaux avait lieu derrière l'église, le 14ème jour de chaque mois
Le marché aux animaux avait lieu derrière l’église, le 14ème jour de chaque mois
Sur la gauche, une plaque rappelant ceux qui sont tombés sur le front de la guerre de 14-18
Sur la gauche, une plaque rappelant ceux qui sont tombés sur le front de la guerre de 14-18
Christ portant sa croix
Christ portant sa croix
L'intérieur est très soigné et finement travaillé
L’intérieur est très soigné et finement travaillé

Commentaires

A lire aussi