Visite à Cantanhede, petite ville tranquille du Portugal

Visite à Cantanhede, petite ville tranquille du Portugal

Par José da Silva, le 4 juin 2009

Le Portugal est un pays connu pour sa tranquillité. La plupart des villes portugaises sont des havres de paix, malgré l’évolution négative du crime ces dernières années. « Portugal é um país de brandos costumes » a-t-on l’habitude de dire, « le Portugal est un pays de coutumes douces ». C’est l’un des premiers pays européens par exemple à avoir aboli la peine de mort, en 1867, la dernière exécution datant elle de 1849. De plus, il n’y a pas de prison à perpétuité, la peine maximale étant limitée à 25 ans. J’adore redire et rabâcher ce fait historique. Bien sûr ça ne veut pas dire que les portugais sont des gentils, oh que non, des choses vilaines ont été faites en quelques centaines d’années…

Mairie de Cantanhede
Mairie de Cantanhede
Place avec un terrain de sport et des palmiers
Place avec un terrain de sport et des palmiers
Statue équestre du comte de Cantanhede
Statue équestre du comte de Cantanhede

Je vais donc vous faire découvrir une ville typiquement portugaise, dans tout ce qu’elle a de calme et tranquille, avec ce reportage photo sur la ville de Cantanhede. J’ai également fait un petit tour dans un village non loin, Cadima, histoire de voir à quoi ça ressemble aussi :)

Eglise principale de Cantanhede
Eglise principale de Cantanhede
On aperçoit le pelourinho tout proche de l'église
On aperçoit le pelourinho tout proche de l’église

Cantanhede est donc une ville de la région Centre, un « concelho », ce qu’on nommerait en France un département, sans doute, toutes proportions gardées. Dans sa région et son concelho, il y a la très belle plage de Tocha, dont je vous avait déjà parlé, avec ses maisons en bois si différentes de ce qu’on a l’habitude de voir dans d’autres régions du Portugal. C’est un concelho encore majoritairement agricole, où l’économie locale se base surtout sur une agriculture à petite échelle. Il n’y a guère qu’en ville où le secteur tertiaire est majoritaire, comme du reste dans n’importe quelle autre ville du pays…

Le comte de Cantanhede, Marquis de Marialva, héros de la résistance portugaise à l'occupation espagnole
Le comte de Cantanhede, Marquis de Marialva, héros de la résistance portugaise à l’occupation espagnole

La ville, malgré sa composante rurale, est en plein essor avec une population qui augmente. L’arrivée d’importants pôles scientifiques à Cantanhede attire bon nombre de chercheurs, qui vont rester, attirés par la qualité de vie de cette petite ville de 7000 habitants, 38 000 si on compte tout le concelho.

Le tribunal de Cantanhede
Le tribunal de Cantanhede
Entrée de la ville
Entrée de la ville

C’est également dans le concelho de Cantanhede que nous avons l’un des plats gastronomiques portugais les plus connus : le Leitão à Bairrada, cochon de lait grillé en broche, de la région de Bairrada, dont Covões, village de Cantanhede, fait partie. Nous feront bien sûr un jour un petit reportage spécialement dédié à cette tradition culinaire délicieuse :D

Cheminée richement décorée
Cheminée richement décorée
La plus grande église du concelho, celle de Cadima
La plus grande église du concelho, celle de Cadima
Petite chapelle jaune et bleue
Petite chapelle jaune et bleue
La place du village portugais par excellence
La place du village portugais par excellence
Il existe encore des vieilles qui vont chercher le fourrage, avec une charrette et un bœuf!
Il existe encore des vieilles qui vont chercher le fourrage, avec une charrette et un bœuf!
Largo de Santo Amaro
Largo de Santo Amaro

Commentaires

A lire aussi