Fêtes de village et gastronomie populaire portugaise : Tasquinhas

Fêtes de village et gastronomie populaire portugaise : Tasquinhas

Par José da Silva, le 10 avril 2009

Chaque village dans ce monde a une fête. Le Portugal n’échappe pas à la règle, et ce n’est pas une fête, mais plusieurs fêtes qui chaque année égaient la petite vie tranquille d’un village portugais. Dans cet article, je vais vous parler des « Tasquinhas« , un type de fête particulier très populaire dans la région Centre du pays, et en particulier de la fête du village de Ilha, une petite commune de Pombal.

Cette fête a lieu à la toute fin du mois d’août jusqu’au tout début de septembre, à Ilha. Elle vient quelques semaines après la très grande fête de la ville de Pombal, les fêtes du Bodo (où il existe également des « Tasquinhas »). La date a été fixée pour Ilha à ce moment là pour réussir à atteindre les « emigrantes » qui seraient encore en vacances. Et c’est un pari qui est chaque année gagné, la fête attire massivement les enfants du pays partis à l’étranger gagner leur vie, le temps des vacances. Les emigrantes, émigrés, sont en général plus généreux dans les donations et font beaucoup d’achats, ce qui est parfait lorsque l’on sait que les fêtes de village sont presque tout le temps une excuse pour recueillir des fonds pour financer un projet : une nouvelle crèche pour les enfants, la réparation du toit de l’église… ce qu’il faut pour améliorer la vie de tous.

Les tables où l'ont vient manger pendant la fête du village : il y a un match de foot à la télé
Les tables où l'ont vient manger pendant la fête du village : il y a un match de foot à la télé capital, un Benfica – Porto !
Il y a encore quelques tables, si vous voulez bien prendre place et passer commande...
Il y a encore quelques tables, si vous voulez bien prendre place et passer commande…

Le mot « tasquinhas » est un dérivé du mot « tasca« . Le mot le plus français ressemblant serait « gargotte » ou bien « troquet ». Le mot veut donc dire « petites gargotes ». On l’aura compris, l’alimentation et la gastronomie sont un point essentiel de cette fête. Chaque association du village, et il y en a beaucoup, participe aux festivités avec une tasca, où elle proposera ses spécialités culinaires. L’association peut ainsi faire un peu d’argent pour financer ses activités, fruit de son travail de restauration. Les gens du village, qui n’ont besoin de toute façon que d’une excuse pour aller manger entre amis, sont toujours partants pour faire une petite fête, et puis si ça peut aider les assos…

Les membres du Rancho répètent un peu avant que ce ne soit leur tour de faire le spectacle
Les membres d'un Rancho folkolorique répètent un peu avant que ce ne soit leur tour de faire le spectacle

J’avais fait un article sur la gastronomie populaire que l’on peut trouver dans des tasquinhas assez complet, il y a quelque temps, ça vaut sans doute le coup de se rafraichir la mémoire pour ceux qui suivent le blog du Portugal depuis longtemps, ou de découvrir de quoi se mettre l’eau à la bouche pour les nouveaux :) Vous y découvrirez les plus classiques des plats, comme le bitoque ou le frango na pucara. Tout est fait sur place, avec des ingrédients pour la plupart qui ont été cultivés au village. Les pommes de terre sont de la grand-mère, les poules de la tante, et ainsi de suite. On arrête pas de nous canarder avec du « manger bio » et je ne sais quoi d’autre en ville, ça fait plaisir de temps en temps de se souvenir qu’il y a des gens qui ne s’inquiètent pas de la qualité de leur nourriture : ils l’ont faite eux-mêmes. C’est toujours un régal de manger dans son petit patelin familial.

Alignement des baraques, avec chacune une activité, un petit commerçant ou artisan
Alignement des baraques, avec chacune une activité, un petit commerçant ou artisan
Les enfants samusaient comme des petits fous avec les grandes installations gonflables prévues pour eux
Les enfants s'amusaient comme des petits fous avec les grandes installations gonflables prévues pour eux
Artisanat local, en osier. Les dames au fond réalisent des corbeilles sous les yeux des spectateurs et futurs clients.
Artisanat local, en osier. Les dames au fond réalisent des corbeilles sous les yeux des spectateurs et futurs clients.

Les tasquinhas sont également une bonne opportunité pour faire des activités complémentaires. C’est par exemple, à Ilha, le grand rendez-vous de l’artisanat local et régional. Des artisans de toute la région viennent exposer leur savoir faire dans les petites barraques, sur la place de l’église. D’autres préferent exposer, et vendre, dans le salon de la paroisse. On y rencontre un peu de tout le savoir faire populaire. Ilha est un village très connu pour son travail de l’osier, par exemple.

Ils ont beaucoup augmenté les prix, je trouve.
Ils ont beaucoup augmenté les prix, je trouve.
Les membres de ce rancho folklorico sont très attentifs... au foot à la télé. Porto gagne 1 à 0 ^^
Les membres de ce "rancho folklorico" en costumes traditionnels sont très attentifs… au foot à la télévision. Porto gagne 1 à 0 ^^
Les enfants du village, se produisant sur scène, avec des chansons.
Les enfants du village, se produisant sur scène, avec des chansons.
A lintérieur du grand salon de la paroisse, plusieurs associations et artisans montrent leurs activités. Les commerces plus traditionnels ont aussi leur place, comme chaque année nous avons le droit au vendeur de matelas, par exemple.
A l'intérieur du grand salon de la paroisse, plusieurs associations et artisans montrent leurs activités. Les commerces plus traditionnels ont aussi leur place, comme chaque année nous avons le droit au vendeur de matelas, par exemple.
La spécialité de cet artisan, c'est de transformer les souches darbres en meubles. Très réussi.
La spécialité de cet artisan, c'est de transformer les souches d'arbres en meubles. Très réussi.

Au programme également, des jeux pour les plus jeunes, et un débit de bière pour les moins jeunes, histoire que la fête soit plus folle, tout en regardant les concerts et spectacles que la mairie et les associations du village ont préparé pour nous. On retrouvera par exemple, comme toujours, l’association musicale de musique du village, comme toujours ont retrouvera des groupes de danse et musique populaire nommés « ranchos« , venus de toute la région (et parfois du pays), et comme toujours la fête se terminera tard pendant la nuit avec les petits jeunes et leurs groupes de garage. Il y en a donc pour tout les goûts, heureusement que la fête dure plusieurs jours pour avoir le temps de tout faire! Pour ma part, je vous laisse avec ces dernières photos, à bientôt pour un prochain article :D

Le clou des spectacles, c'est quand même les ranchos, qui viennent, un à un, nous montrer leurs danses traditionnelles, leurs costumes et leurs traditions.
Le clou des spectacles, c'est quand même les ranchos, qui viennent, un à un, nous montrer leurs danses traditionnelles, leurs costumes et leurs traditions.
Les danseuses du Rancho, avec leur jupes à la moda antiga comme on dit. C'est très joli :)
Les danseuses du Rancho, avec leur jupes à la "moda antiga" comme on dit. C'est très joli :)
Ici, un autre rancho observe ce que font leurs confrères sur scène. Une façon d'échanger un savoir faire.
Ici, un autre rancho observe ce que font leurs confrères sur scène. Une façon d'échanger un savoir faire.
Cest un peu dHistoire que lon peut voir avec les ranchos : on apprend beaucoup sur le mode de vie des paysans dil y a plus dun siècle ou deux.
C'est un peu d'Histoire que l'on peut voir avec les ranchos : on apprend beaucoup sur le mode de vie des paysans d'il y a plus d'un siècle ou deux.
Cet artisanat est de la ville de Cantanhede, également de la région Centre. La ferronnerie est ici toujours utilitaire, on fera des supports pour des bouteilles, en plus des objets purement décoratifs.
Cet artisanat est de la ville de Cantanhede, également de la région Centre. La ferronnerie est ici toujours utilitaire, on fera des supports pour des bouteilles, en plus des objets purement décoratifs.
Ce vieux monsieur, qui est précisément du même village que mes parents, est très habile : il fait des outils de la campagne en miniature qui fonctionnent, j'adore.
Ce vieux monsieur, qui est précisément du même village que mes parents, est très habile : il fait des miniatures qui fonctionnent, j'adore. Si vous avez lu mon article sur les outils de la campagne, vous avez peut-être reconnu des "debulhadoras".
Le système fonctionne vraiment, le cheval tourne pour extraire de leau.
Le système fonctionne vraiment, le cheval tourne pour extraire de l'eau.
Des boutiques plus modernes, ici un imprimeur de tshirts.
Boutiques plus modernes : ici un imprimeur de tshirts.
Là, une boutique de charcuterie artisanale, remplie de saucissons :D
Là, une boutique de charcuterie artisanale, remplie de saucissons :D
Petits objets utiles et sympas pour la cuisine, comme ces porte-sopalins
Petits objets utiles et sympas pour la cuisine, comme ces porte-sopalins
Vers minuit et des poussières, place à la jeunesse, avec fumée, sons et lumières
Vers minuit et des poussières, place à la jeunesse, avec fumée, sons et lumières
Le bal du village est donc ouvert! Cest dans un bal comme ça que mes parents se sont rencontrés, et presque toute leur génération :D
Le bal du village est donc ouvert! C'est dans un bal comme ça que mes parents se sont rencontrés, et presque toute leur génération :D

Commentaires

A lire aussi