Maison du Marquis à Pombal : une vraie ruine

Maison du Marquis à Pombal : une vraie ruine

Par José da Silva, le 9 décembre 2008

Le Marquis de Pombal, cet homme d’état qui a tout fait pour faire rentrer le Portugal dans le siècle des lumières et ouvrir le pays dans l’industrialisation, qui a modernisé les institutions, les infrastructures et surtout reconstruit Lisbonne après le plus grand cataclysme que l’Europe aie connue, le tremblement de terre de 1755, n’a pas les égards qui lui sont dûs dans la ville où il mourut, et dont il porte le titre.

La maison du marquis, où il mourru. Au fond, le château de Pombal.
La maison du marquis, où il mourut. Au fond, le château de Pombal.

Pombal, petite ville du centre du Portugal, très dynamique et à la croissance extrêmement rapide, n’a pas vraiment un problème d’argent ou de volonté pour s’occuper de ses espaces historiques. Mais ça fait si longtemps que nous pouvons voir cette ruine qui fût autrefois sa demeure, coincée entre l’église et la mairie de la commune (de la Junta de Freguesia), que l’on commence à perdre patience.

C’est vraiment dommage de voir un édifice qui a tout pour être un endroit capital pour la ville tomber comme ceci en ruine, par blocage administratif : il paraît que c’est un problème avec les actuels propriétaires, je ne sais pas très bien, mais agissez, et vite. Où on perdra le principal élément qui lie la ville à son plus célèbre habitant, Sebastião José de Carvalho e Melo, Marquis de Pombal.

La maison est en état avancé de ruine...
La maison est en état avancé de ruine…

Commentaires

A lire aussi