Le Portugal est disponible pour héberger des détenus de Guantanamo

Par José da Silva, le 14 décembre 2008

Dans un souci de solidarité envers Barack Obama et sa décision d’en finir avec la prison de Guantanamo, le Portugal a proposé au président élu d’héberger des détenus provenant de cette prison, que certains qualifient d’inhumaine. 250 prisonniers y sont toujours détenus.

Les principales organisations humanitaires et des droits de l’homme, comme Amnesty, on salué cette décision du gouvernement portugais, la qualifiant de « courageuse », et exhortent les autres pays membres de l’Union Européenne à en faire de même.

Le Portugal accueillera les prisonniers qui ne peuvent plus revenir dans leurs pays d’origine, et dont la culpabilité n’a pas été fondée. 6 anciens prisonniers, représentés par l’ONG Reprieve, sont déjà prêts à arriver au Portugal.


Commentaires

A lire aussi