Organisation du Mondial 2018 pour le Portugal ? (avec l’Espagne)

Par José da Silva, le 29 octobre 2008

L’Espagne est candidate à l’organisation du mondial de football 2018. C’est Joseph Blatter, le président de la FIFA qui le dit. Les instances dirigeantes du foot espagnol, ainsi que le premier ministre Rodriguez Zapatero sont intéressés par cet événement sportif.

Logo FIFA
Logo FIFA

Blatter a fait courir la rumeur que la candidature de l’Espagne pourrait se faire conjointement avec le Portugal, ce qui serait très bien vu par la FIFA. Une candidature ibérique, ça fait rêver… Le Portugal qui est, selon les dires mêmes des dirigeants sportifs portugais, un pays trop petit pour pouvoir prétendre organiser un tel événement (c’est aussi le cas pour les Jeux Olympiques), verrait une chance inouïe de enfin pouvoir rentabiliser ses stades, d’attirer encore plus de monde pour faire du tourisme, et de renforcer les liens avec nuestros hermanos. Seuls, impossible de débourser 1,6 milliards d’euros (coût du mondial de France en 1998).

Ne parlons même pas des gains sportifs.

Laurentino Dias, le secrétaire d’état de la jeunesse et des sports avait bien dit en mai dernier : nous sommes trop petits pour un tel événement, mais avec l’Espagne, nous pourrions avancer.

Il nous reste à voir si les espagnols voudraient bien organiser l’événement avec le Portugal, ou si le gouvernement de Lisbonne trouve que finalement, on a d’autres priorités plus urgentes à régler, comme le dit le président Cavaco Silva. Le président n’a d’ailleurs pas tout à fait tort, mais la passion est telle pour le foot au Portugal que ce type de projet grandiose aurait l’appui de toute la population, plus que pour un TGV (alors que bon, le TGV, c’est quand même autrement plus utile que des stades de foot pour 3 semaines…).

Pour ma part, j’ai des doutes que l’Espagne puisse vouloir organiser le mondial avec le Portugal. Je ne vois pas pourquoi ils le ferraient, c’est une des plus grandes puissances mondiales du football, championne en titre d’Europe, avec quelques uns des plus beaux stades, et d’autres en construction. Qu’est ce qu’ils auraient à gagner à organiser le mondial avec le Portugal? Seul le fait qu’ils aient déjà organisé un mondial (en 1982) pourrait les plomber. Miguel Angel Moratinos, le ministre des affaires étrangères espagnol a lui en revanche vu d’un bon oeil un mondial avec le pays de Cristiano Ronaldo, alors… pourquoi pas?

Réponse en 2011. On aura le temps d’en discuter d’ici là.


Commentaires

A lire aussi