"I'll see you in my dreams"
"I'll see you in my dreams"

I’ll see you in my dreams : premier film portugais de zombies

Par

Ses parents se sont endettés pour l’aider à financer son film. Il a eu un énorme succès d’estime, mais au niveau financier, il n’a gagné qu’un gros mal au crâne…

Filipe Melo est un jeune artiste pluridisciplinaire touche-à-tout. De son passé de geek pirate informatique, il ne garde pratiquement rien. Contraint par les autorités de ne plus toucher à un ordinateur après une sombre histoire de coups de téléphone gratuits pour accéder à internet, il se reconverti à son autre passion de toujours, la musique.

Une petite vidéo d’un concert à Angra do Heroismo (Açores), avec son trio de Jazz. C’est le pianiste.

Pas mal quand même, pour un ancien pirate informatique.

Un jour, Filipe Melo décide de tourner un film de zombies. Comme ça. Le premier film de zombies portugais. Ce court métrage (parce que bon, l’argent des parents n’est pas infini et qu’un court métrage, c’est quand même moins cher) est un petit bijou rempli d’effets spéciaux, avec un scénario… heu égal au genre.

Le film “I’ll see you in my dreams” a eu quand même pour le thème musical de sa bande annonce, la participation de Moonspell, le célèbre groupe de gothic metal (qui sont par ailleurs portugais). On se fait un petit plaisir et on regarde !

Superbe chanson, superbe film. Vous y découvrirez en acteurs des gens connus : la très belle Sofia Aparício, Manuel João Vieira (chanteur des Ena pá 2000), Rui Unas (un présentateur télé “cool”)… Filipe Melo sait s’entourer et embarquer dans ses projets pas mal de beau monde !

Plus récemment, Filipe Melo s’occupe du Super Héros du Jazz, Super Lócrio. Il vient à la rescousse de musiciens de jazz en leur donnant des conseils. Vraiment décalé.

Ce film lui aurait couté 150 euros à produire, et a été tourné pendant un après-midi de dimanche ensoleillé…


Commentaires

A lire aussi