Eglise des Portugais de Paris, Sanctuaire Notre Dame de Fatima

Eglise des Portugais de Paris, Sanctuaire Notre Dame de Fatima

Par

Les Portugais ont une église qui leur est consacrée à Paris. C’est le sanctuaire Notre Dame de Fatima, église Marie Médiatrice de toutes les Grâces. Cette basilique votive fut construite à l’issue de la libération de Paris en 1944, selon le souhait du Cardinal Suhard. Finalisée en 1954, elle est l’œuvre de l’architecte Henri Vidal.

Notre Dame de Fatima, église Marie Médiatrice

Notre Dame de Fatima, église Marie Médiatrice

Façade de la basilique votive

Façade de la basilique votive

Beau temps à Paris, boulevard Serrurier

Beau temps à Paris, boulevard Serrurier

Construite sur l’ancienne enceinte de Paris, cet espace abandonné était un quartier populaire et industriel du Paris qui se construisait. Comme on peut le voir sur cette photo de 1955 (provenant du site officiel de l’église), elle était isolée, construite sur des terrains vagues. Il était prévu que cette église desservirait les futurs quartiers résidentiels de la population ouvrière, mais il arrive un événement imprévu pour cette église construite avec la générosité des catholiques de Paris : la construction du boulevard périphérique. L’église se retrouva ainsi isolée, vide de fidèles, qui préféraient se rendre dans d’autres églises plus proches de leurs demeures. Par manque de fidèles, elle fut fermée, et, comme tout endroit abandonné, fut envahie par des gamins et des rôdeurs. Son état était catastrophique, il fallut la murer, plus personne ne sachant que faire de ce pourtant si bel ouvrage.

Basilique au milieu des terrains vagues, 1955
Basilique au milieu des terrains vagues, 1955

Le projet pour un nouvel hôpital pour enfants dans le 19ème arrondissement (que vous pouvez voir sur les photos), l’hôpital Robert Debré, date de 1981, ce qui redonna espoir au Cardinal de Paris, feu Monseigneur Lustiger pour le renouveau de cette église. Mais cela ne suffisait pas. Lors d’un voyage en 1984 à Fatima au Portugal, Monseigneur Lustiger, voyant l’espace réservé aux migrants se rendit compte que l’église portugaise de la cité universitaire était trop petite pour tant de fidèles.

Derrière l'église

Derrière l’église

Vitraux, vus de dehors

Vitraux, vus de dehors

Beaucoup d'enfants viennent jouer sur le parvis

Beaucoup d’enfants viennent jouer sur le parvis

Jolie décoration de l'église

Jolie décoration de l’église

Il fut ainsi décidé que l’église abandonnée de Marie Médiatrice allait retrouver une nouvelle vie en la consacrant au portugais de Paris. En 1988, l’église rouvrit ses portes, le 13 mai, jour de Marie et de Notre Dame de Fatima. C’était il y a 20 ans déjà, je me souviens d’y être allé avec mes parents. Aujourd’hui, l’église fête ses 20 ans, avec des commémorations spéciales pour le 12 et 13 octobre, comme à Fatima. L’église est vivante, avec de nombreux enfants qui y vont pour le catéchisme, de nombreuses messes, c’est un formidable point de rencontre pour la communauté portugaise, certains venant de très loin pour y assister à la messe en langue portugaise.

Plaque inaugurale de l'église
Plaque inaugurale de l'église
Chapelle au sous-sol

Chapelle au sous-sol

Le catéchisme est donné dans le sous-sol, dans la chapelle de l’église. C’est un catéchisme donné en Portugais. On peut voir une classe sur la gauche. De nombreuses classes de caté ont lieu simultanément, ce qui explique la présence de nombreux parents dans l’église, alors qu’il n’y a pas de messe. Les prêtres en profitent pour être disponibles pour la confession.

Catéchisme portugais
Catéchisme portugais
Attente de confession

Attente de confession

On peut voir au fond à droite un prêtre qui parle à un paroissien, sur cette photo.

Statue de Saint Antoine

Statue de Saint Antoine

Santa Casa da Misericordia de Paris

Santa Casa da Misericordia de Paris

La décoration intérieure de l’église est, je trouve, plus jolie que celle de l’énorme nouvelle église de Fatima, malgré l’architecture typique des années 50. C’est sans doute grâce à la vie que les paroissiens ont su donner à cet endroit, avec des fleurs, des statues (ici celle de Saint Antoine) et de nombreux autres détails. On peut voir sur la statue un emblème bien connu des Portugais : celui de la “Santa Casa da Misericordia”, ici la section de Paris. C’est une institution catholique de bienfaisance plusieurs fois centenaire. On y observe les “quinas”, écussons bleus à points blancs, que l’on retrouve sur le drapeau national portugais. Je ne savais pas qu’ils avaient une section à Paris, le sanctuaire français de Fatima en étant le siège. C’est une institution riche, ils gèrent notamment les jeux de loterie au Portugal, les revenus du “totoloto” (loto portugais) ou d’euromillions leur revenant, par exemple. Tant mieux que cet argent serve à faire le bien et la paix, paix que nous pouvons lire sur le plafond de l’église, avec le mot latin “PAX”. L’église possède vraiment de beaux volumes, la communauté portugaise a une église digne de son importance à Paris.

Plafond avec l'inscription PAX

Plafond avec l’inscription “PAX”

Vitraux de l'église

Vitraux de l’église

Porte principale de l'église

Porte principale de l’église

On aurait pu éviter les lumières à boules...

On aurait pu éviter les lumières à boules…

Image de Sainte Marie

Image de Sainte Marie

La façade possède plusieurs motifs. L'espèce de balle de foot est en fait un haut-parleur.

La façade possède plusieurs motifs. L’espèce de balle de foot est en fait un haut-parleur.

Imposant clocher, séparé de l'église.

Imposant clocher, séparé de l’église.

Marches devant l'église

Marches devant l’église

L’église est bilingue, et propose de nombreuses messes dans les deux langues. Vous pouvez voir les horaires sur la photo.

Horaires de l'église portugaise de Paris
Horaires de l'église portugaise de Paris

Pour finir cet article, deux petites photos rigolotes, qui montrent bien que les Portugais de Paris sont peut-être loin du Portugal, mais qu’il reste toujours très présent dans les esprits. Regardez un peu ce qu’il y a sur le rétroviseur des voitures stationnées en face du sanctuaire, ou le petit coussin aux couleurs du Benfica sur la dernière image :D

Voitures de portugais
Voitures de portugais
Coussin de benfiquista, adepte du Benfica
Coussin de benfiquista, adepte du Benfica

Commentaires

A lire aussi