Un maçon portugais trouve un trésor, son accent fait rire Caue
Un maçon portugais trouve un trésor, son accent fait rire Caue

Un maçon portugais trouve un trésor, son accent fait rire Cauet

Par

Paulo Ferreira est un jeune homme de 27 ans. Il est venu en France pour travailler, en tant que maçon, comme tant d’autres Portugais avant lui. C’est une étape presque classique dans la vie d’un jeune sans formation au Portugal. En revanche, contrairement aux émigrés des années 60-70, les Portugais d’aujourd’hui ne restent plus en France que quelques années, le temps de se faire un peu d’argent.

Paulo a eu un coup de pot immense, c’est le moins que l’on puisse dire : il a trouvé un trésor faramineux, lors de travaux dans une maison du Loir-et-Cher. La Loi l’oblige a partager son “butin” avec le propriétaire de la maison (classée monument historique et datant du XVème siècle), mais il a quand même pu mettre aux enchères 285 pièces de monnaie françaises et espagnoles remontant à Louis XIII et la Renaissance.

Ces magnifiques pièces d’or et d’argent ont été adjugées 300 000 euros.

Pas mal. C’est un bon coup de pouce pour ce jeune papa, qui avait du démissionner pour ne pas avoir à subir les pressions de son patron, qui voulait toucher lui aussi le pactole… (et sans recevoir les indemnités chômage).

Bon, ok, et Cauet dans tout ça? Et bien figurez-vous que Paulo a été invité sur son plateau de télé, pour parler de son extraordinaire trouvaille, comme vous pouvez le voir sur la vidéo.

Paulo est un type sympa, et modeste et ça se voit, même sur cette vidéo. Il veut juste passer des vacances cet été avec la famille au Portugal, et se payer un petit voyage à Tahiti, après avoir remboursé ses dettes, et peut-être se construire une maison, pour lui et sa femme Amanda.

Donc la question que je me pose, c’est : pourquoi les gens autour de lui rigolent ? En quoi un accent prononcé est-il motif à la dérision ? Ne devrions-nous pas plutôt applaudir son effort de s’exprimer dans une langue qu’il ne connaît pas ? D’ailleurs, s’il continue ses efforts, il aura tôt fait de maîtriser la langue française, sauf si on le décourage avec ce foutage de gueule généralisé.

Mentalités de petits Français, connus à l’étranger pour être des chauvins imbus d’eux-mêmes : Cauet n’a pas arrangé les choses.

En attendant, c’est bien Paulo qui a empoché 300 000 euros.

Peut-on rire de tout ?

Oui, bien sûr, mais on ne peut pas se moquer de tout. Rire et se moquer, ce sont deux choses totalement différentes.


Commentaires

A lire aussi