élections en Angola 2008

élections en Angola 2008

Par José da Silva, le 8 septembre 2008

Armes d'Angola

Armes d’Angola

L’Angola s’ouvre enfin à la démocratie. Du moins, c’est ce qu’on dirait.

Le parti au pouvoir depuis l’indépendance en 1975, le MPLA (Movimento Popular de Libertação de Angola, mouvement populaire de libération d’Angola), a obtenu 81,72% des voix. Le principal parti de l’opposition, l’UNITA (União Nacional para a Independência Total de Angola, Union Nationale pour l’Indépendance Totale d’Angola), contre qui le MPLA a livré une guerre sanglante pendant presque toute l’indépendance du pays, n’a eu, lui, que 10,49%.

Face à un tel désequilibre, même si les élections ont été justes et transparentes comme le disent l’Union Européenne et tous les observateurs, on se doute bien que le pays n’est pas encore rentré dans une période de démocratie totale comme par chez nous, occidentaux.

L’UNITA a véritablement changé de visage, depuis la mort de son vieux leader Jonas Savimbi : c’est devenu un parti qui protège et défend la paix, contrairement à ce qui s’était passé en 1992, lorsque l’UNITA n’avait pas reconnu le résultat des premières élections libres du pays, qui donnaient la victoire au MPLA, replongeant une nouvelle fois le pays dans une guerre civile sans fin.

Localisation de l'Angola

Localisation de l’Angola

Espérons que pendant les 4 ans de mandat que le MPLA vient de décrocher, l’UNITA fera bonne opposition, ce qui permettra d’avoir un organisme vigilant vis à vis des politiques du gouvernement, qui a fait de la lutte contre la corruption son nouveau credo. Espérons également que les partis sauront voir au delà de leurs affinités ethniques comme il était de rigueur jusqu’à il n’y a pas si longtemps…


Commentaires

A lire aussi