Carte du Portugal : géographie

Carte du Portugal : géographie

Par José da Silva, le 10 septembre 2008

Le Portugal est un petit pays, juste 92 391 km², ce qui le classe à la 109ème position des pays de par sa surface. Mais malgré sa petite taille, le pays propose des paysages très différents et variés, ce qui se reflète également dans les cultures régionales : il y a autant de variétés culturelles au Portugal que dans un pays beaucoup plus grand. Les accents, la gastronomie ou les paysages sont bien différenciés.

Le pays, situé au sud de l’Europe, n’a qu’une seule frontière terrestre, avec l’Espagne, et est donc entièrement situé en péninsule Ibérique. Mais le paysage y est plus varié que chez sa grande voisine.

Le Portugal est traditionnellement considéré comme étant un pays méditerranéen, mais si vous regardez la carte… à aucun moment la Méditerranée n’effleure les côtes portugaises. Géographiquement, c’est un pays océanique avant tout.

Carte du Portugal

Carte du Portugal

Le pays est très étiré, et la mer n’est jamais à plus de 220 km, ce qui influence totalement le paysage ainsi que le climat.

Nous pouvons distinguer trois grandes régions : le Nord, le Centre, et le Sud, toutes subdivisées en d’autres régions. Traditionnellement, le Nord se définit par tout ce qui est au nord du fleuve Mondego, tandis que le sud est tout ce qui est au sud de ce fleuve (le seul d’importance qui a sa source au Portugal, les restants trouvant leur source en Espagne). Mais cette division simpliste entre Nord et Sud oublie le Centre.

Les régions sont définies de façon assez floue, comme je vous l’avais expliqué dans un précédent billet (municipalités portugaises) : des régions traditionnelles de Salazar (1936), administrativement, il ne reste rien. Chacun pourra dire à sa façon quelle est sa zone géographique, la seule chose étant véritablement sûre étant l’appartenance à un district (il y en a 18).

En résumé, je vais essayer de vous parler des régions telles qu’elles sont perçues par un Portugais, en sachant que les régions peuvent se recouper (quelqu’un d’Aveiro sera à la fois du Nord et du Centre, en plus d’être du Littoral) :

  • nous parlerons de Norte (Nord) pour tout ce qui est au nord du Mondego. Villes : Porto, Braga, Guimarães. La région traditionnelle la plus associée au Nord est le Minho, riche en traditions et berceau du pays, embryon du territoire pendant la reconquête de la péninsule Ibérique aux Maures.
  • Nous parlerons de Sul (Sud) pour tout ce qui est au sud du Tage. Villes : Evora, Beja, Lisbonne. Les gens du Nord, lorsqu’ils veulent parler de façon péjorative des gens du Sud parlent de « Mouros », Maures. La reconquête s’étant faite de Nord en Sud, les gens du Nord estiment que ceux du Sud sont apparentés aux Maures (ce qui dans la bouche d’un catholique est une insulte). On sait que ce sont des foutaises :)
  • Nous parlerons de Centre pour tout ce qui se trouve autour du Mondego, une zone floue entre Lisbonne et Porto. Villes : Coimbra, Leiria, Aveiro.
  • Nous parlerons d’Interior (Intérieur), pour tout ce qui est situé en dehors du littoral. Villes : Guarda, Bragança, Portalegre.
  • Nous parlerons de Litoral (Littoral) pour tout ce qui se trouve en bordure de l’Océan. Villes : Porto, Lisbonne…

À ces dénominations, nous pouvons rajouter les noms des régions classiques bien définies :

  • Ribatejo, une région au nord du Tage, avec pour villes Vila Franca de Xira, Cartaxo, Santarém…
  • Alentejo, au sud du Tage, une région typiquement méditerranéenne de par son climat et ses paysages. Villes : Evora, Beja, Portalegre.
  • Algarve, un oasis en bord d’Océan, à l’extrême sud du pays : à cause de la combinaison des avantages de l’océan avec ceux de la mer Méditerranée, cette région attire chaque année des millions de touristes. Villes : Faro, Albufeira…
  • Les Açores, îles Atlantiques bien connues pour leur anticyclone, mais qui sont aussi d’extraordinaires paysages volcaniques et fertiles : la seule zone européenne où l’on cultive le thé.
  • Madère, le jardin des fleurs de l’Atlantique.
  • Le grand Lisbonne, la capitale
  • Le grand Porto. Cette ville est au Portugal ce que Marseille est à la France ou Barcelone à l’Espagne.
  • Une dernière région, « Serra da Estrela », qui est la plus haute montagne du pays : c’est également l’un des rares endroits où il neige, avec Tras-os-Montes, situés respectivement au centre et au nord-est du pays.

Sinon, officiellement, le pays est divisé en des régions inconnues du grand public, tout le monde se régissant par les régions traditionnelles. Les divisions officielles sont des choses de géographes ou de politiciens.

Une dernière note : il y avait eu il y a quelques années un référendum sur une possible régionalisation du pays, ce qui allait permettre de diminuer l’importance de la capitale et de redistribuer, peut-être, plus équitablement les ressources. Le référendum a été un fiasco. La raison? À mon avis, peut-être parce que le découpage traditionnel des régions a frustré beaucoup de gens, qui ne se reconnaissaient pas du tout dans « cette » régionalisation. L’exemple le plus parfait avait été la jonction du district de Leiria, très industriel et actif économiquement, ancré dans le centre et rattaché à la ville de Coimbra culturellement, avec le district de Santarém, traditionnellement agricole et rattaché à la région traditionnelle du Ribatejo.

La régionalisation ne pouvait donc pas marcher : la géographie est trop morcelée, trop de disparités locales pour regrouper en de grandes régions les principales zones du pays, les gens finalement se referrant avant tout à leur district.


Commentaires

A lire aussi